Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Pascal
Age 30
But du voyage Tour du monde
Date de départ 13/11/2006
Nom walkabout around the world
    Envoyer un message
Durée du séjour indeterminee
Nationalité France
Description
Initialement creer pour relater mes aventures australiennes avec Vero en 2006, je m'acharne a continuer l'ecriture de ce blog de voyage qui prend de plus en plus une allure de memoires...parti seul apres l'oktoberfest de 2007 a Munich, apres notre retour au pays, et un court passage en Suisse pour la Thailande, j'atteins le Japon en passant par le Laos (inoubliable traversee du Mekong en speed boat), le Cambodge (pour une petite expedition en terrain mine), le Vietnam (splendide...) et la Chine (un challenge a bien des niveaux...).
ayant decrocher un poste de Guide Accompagnateur au Japon et en Chine, apres 3 mois en tant que prof de francais (plutot laborieux financierement), je suis finalement rester un an en asie, avant de prendre la direction du Maroc pour 6 mois d'apprentissage de la langue. Actuellement en Australie pour la deuxieme fois, je prepare ma prochaine etape: l'Inde...
Note: 4,3/5 - 26 vote(s).



Localisation : Australie
Date du message : 01/04/2007
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 SHARK BAY

La prochaine destination est attendue depuis longtemps : Monkey Mia, est une destination phare pour tout voyageur en Australie, car on peut patauger avec des dauphins et les nourrir, sous l’œil avisé d’un ranger.

 

Mais avant d’en arriver là, nous nous arrêtons sur une plage de stromatolithes, formations coralliennes millénaires, qui se trouvent être la plus ancienne trace de vie sur terre. Nous nous arrêtons donc pour admirer ces espèces de cailloux recouverts d’un genre de lichens marrons pas super beau, sans être vraiment ébahi, mais bon ça impose le respect quand même.

 

 

L’après-midi, nous profitons d’une plage de coquillage déserte pour nous baigner dans ses eaux turquoises, sans voir un seul requin susceptible de nous croquer, ni de méduses pour nous piquer.

 

 

Devant l’accès à la plage des dauphins, nous coupons à travers le désert pour faire un peu de camping sauvage.

 

Le 4x4 roule sur des branches mortes sans problème, écrase des spiniflex et piétine des traces de kangourous et de chameaux dans le sable rouge.

 

Pas de feu de camp ce soir pour éviter de se faire repérer ou de mettre le feu au bush.

 

On part néanmoins en expédition lampe torche dans le désert (bourrés…), histoire de rencontrer des animaux. En dépit de toutes nos précautions, et malgré notre discrétion légendaire,  nous ne croiserons qu’une biquette et son petit et un gros ver à mille pattes qui pique.

 

On retourne donc se coucher avec déception.

 

 

Le lendemain, donc, on patauge avec les dauphins, c’est cool et Véro les  nourrit. Mais on a payé 6 dollars chacun pour accéder à la plage alors qu’on aurait pu la contourner en passant par le désert.

 

Le système D n’est pas toujours au point.

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Pascal ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty