Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Pascal
Age 30
But du voyage Tour du monde
Date de départ 13/11/2006
Nom walkabout around the world
    Envoyer un message
Durée du séjour indeterminee
Nationalité France
Description
Initialement creer pour relater mes aventures australiennes avec Vero en 2006, je m'acharne a continuer l'ecriture de ce blog de voyage qui prend de plus en plus une allure de memoires...parti seul apres l'oktoberfest de 2007 a Munich, apres notre retour au pays, et un court passage en Suisse pour la Thailande, j'atteins le Japon en passant par le Laos (inoubliable traversee du Mekong en speed boat), le Cambodge (pour une petite expedition en terrain mine), le Vietnam (splendide...) et la Chine (un challenge a bien des niveaux...).
ayant decrocher un poste de Guide Accompagnateur au Japon et en Chine, apres 3 mois en tant que prof de francais (plutot laborieux financierement), je suis finalement rester un an en asie, avant de prendre la direction du Maroc pour 6 mois d'apprentissage de la langue. Actuellement en Australie pour la deuxieme fois, je prepare ma prochaine etape: l'Inde...
Note: 4,3/5 - 26 vote(s).



Localisation : Australie
Date du message : 22/04/2007
  Imprimer


 CONCLUSION AUSTRALIENNE DE VERO

Partir 5 mois et demi dans un pays qui vous est totalement inconnu est un projet qui, meme préparé,
vous promet bien des surprises.
L'aventure, on y a gouté sans réserve!
De l'achat du 4x4 à sa vente officielle, nous n'avons pas eu une minute  de répit.

Ce fut autant de joies que de tracas, de réussite que de déceptions!

On a en effet, pleinement vécu la rencontre avec ce continent à part qui ne semble pas
vivre au meme rythme que les autres.

Peut-etre est-ce ce constant soleil et l'éloignement  qui font de ce continent un endroit aussi unique et exceptionnel!
En tout cas, la richesse de l'Australie a mon sens vient surtout de ce qu'elle a à partager avec ceux
qui se donnent les moyens et la peine de la découvrir.

Je pourrais vous raconter des anecdotes aussi hilarantes que variées, il n'en demeure pas moins
qu'il  vaut 1000 fois mieux les avoir vécus, car certaines choses restent incommunicables.
En effet, je pourrais vous parler du magnétisme
qui émane de la rencontre avec le mont Uluru,
la puissance qui émane de ce rocher, et des Kata juta,
de la sérénité , du sentiment de bien etre  et meme de la magie qu'on éprouve, plongé au coeur de la
barrière de Corail, mais ce ne serait rien comparé à la sensation que j'ai eu personnellement , en arrivant dans ces territoires!

De meme, on pourrait vous raconter la trouille qui a été la notre quand, en pleine nuit, dans le
red center, on était poursuivis par une autre voiture et des idées qui nous ont parcourus
l'esprit, vous vous en doutez, mais la encore ce ne serait rien quand à la peur insondable qui était la
notre!

Ceci dit, et fort heureusement, cette peur fait pale figure devant la multitude de fous rire et de
joies qu'on a partagé, entre nous certes, et aussi avec des gens comme nous, ou encore avec des natifs
australiens.

On comprend alors mieux le succès et l'originalité de "L'auberge espagnole" quand on a
soi-meme vécu une expérience similaire.
Les tentatives de communications entres des personnes qui  ne partagnent pas la meme langue, les
loupés et les malentendus qui peuvent en découlés souvent sont autant d'occasion de franches
rigolades!le sentiment d'appartenir- au dela des liens du sang- à une grande famille sont vécus avec
intensité et sont vraiment sincères... du moins le temps que dure la "communion"!

En effet, travailler un mois avec des japonais, un taiwanais, une coréénne, et meme un belge constitue
une très belle expérience. Parvenir à se comprendre, à se découvrir et à se soutenir alors qu'on se
connait à peine, est un moment privilégié!
Meme avec les personnes de meme nationalité rencontrés la-bas, le courant passa plutot vite et
assez bien! Il était probablement plus fort qu'il ne l'aurait été en France: c'est ca la force
unificatrice de l'Australie!!
   
L'éloignement et la rigueur du climat (70% dedésert) font de ce continent le lieu idéal de
dépassement de soi, et par conséquement permet la rencontre avec les autres.

On est naturellement amener à se dépasser, à s'éprouver en Australie, les relations avec les autres n'en sont que plus riches.
peu importe la valeur des résultats, l'important est ce qu'il en résulte.

Après l'Australie on se sent grandi, mais c'est probablement vrai pour tout autre pays dans les memes conditions.

Peu importe ce que les autres pensent alors, tout ce qui compte c'est de l'avoir
fait de s'etre rendu capable de bien des choses, grandes ou petites!

En résumé, et c'est mon avis personnel, l'Australie aura été un vecteur de possible!
Avec elle, le monde nous a ouvert les bras en nous souhaitant la bienvenue!
Les paysages aussi diverses que magnifiques valent largement le déplacement, les rencontres sont hors
normes et vécus intensemment, les barrières inexistantes, ou du moins quasi-invisibles.

On a vraiment le sentiment d'etre libre (dans tous les sens du terme) et d'etre citoyen du monde! C'est ce
qui fait la la richesse et la force d'un tel périple à nos yeux!

Alors, pour conclure, si jamais vous avez l'occasion de le faire, ne renoncez pas, et pour ceux qui le vivent encore, profitez -en bien et s'il le faut donnez vous de la peine !! Car ca le vaut bien!
De notre coté, l'Australie, ce n'est pas seulement une aventure parmi les autres, c'est le début de la
Grande Aventure, la première étape d'un parcours qui
promet d'etre riche en rebondissements...

Alors ... la suite au prochain épisode!


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Pascal ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty